Credits Photo : LuxurySafariCamps, www.odzala.com

Parc National d'Odzala-Kokoua

D’une superficie de 1 354 600 ha, le Parc National d’Odzala Kokoua est le plus vaste des aires protégées du Congo. Issu de la fusion de trois(3) aires protégées contiguës à savoir :  le Parc National d’Odzala crée en 1935, la réserve de faune de la Lékéti-Pindaka et le domaine de chasse de Mboko crées en 1955.

Le Parc National d’Odzala Kokoua (PNOK) a été créé par décret n° 2001-220 du 10 mai 2001. Le PNOK regorge des espèces phares le plus représentatives de la grande faune congolaise : l’éléphant, le gorille, le chimpanzé, le buffle, le bango, la sitatunga etc.

Les activités touristiques sont exercées dans le Parc par Congo Conservation Company (CCC), qui a signé un accord avec le Gouvernement pour la valorisation des concessions touristiques identifiées dans le PNOK.

Le Parc National d'Odzala-Kokoua en République du Odzala-Kokoua se trouve dans l’un des écosystèmes les plus riches en biodiversité de la planète : le bassin du Congo et une forêt tropicale humide qui n’est dépassée dans ses dimensions que par l’Amazonie. Décrite comme l’un des poumons verts de la planète, cette vaste étendue forestière fournit des services écosystémiques d’importance vitale et fait vivre environ 75 millions de personnes. Odzala abrite la plus grande population de gorilles des plaines de l’Ouest présente dans un parc national, ainsi que 16% des éléphants de forêt du continent africain. Constatant ce potentiel extraordinaire, la biodiversité unique et l’importance globale d’Odzala-Kokoua dans l’atténuation du changement climatique, le gouvernement de la République du Congo a cherché à lui assurer une protection durable et à intégrer sa conservation dans son approche nationale du développement socioéconomique.

 

Le Parc National d’Odzala-Kokoua, créé en 1935, est situé dans la région reculée du nord-ouest de la République du Congo. C’est l’un des plus anciens parcs nationaux d’Afrique. Il se compose d’une mosaïque de forêts tropicales vierges, de savanes, de rivières et de baïs. Il fait partie intégrante du bassin du Congo et du Parc Transfrontalier TRIDOM (qui traverse le Gabon, le Congo et le Cameroun), les poumons de l’Afrique. Aujourd’hui, les camps de découverte d’Odzala, qui comprennent les Camps de Ngaga, Lango et Mboko, ont de plus en plus d’attrait pour les personnes qui viennent pour découvrir l’un des derniers écosystèmes intacts du monde ; un refuge pour le gorille de plaine occidental, l’éléphant de forêt, le bongo et bien d’autres espèces de la flore et de la faune.